Mini-tuto : Blender sur plusieurs écrans ? Mais oui, c’est possible !

Aujourd’hui, je n’ai pas de dessin ni de nouvelle découverte à vous partager, mais j’ai décidé de vous faire un petit tutoriel sur Blender, plus précisément comment s’y prendre pour l’utiliser sur plusieurs écrans. Ici, je parlerai d’une config en Dual screen.

Tout d’abord, il faut ouvrir ce fameux logiciel, sinon on va pas aller très loin :

Blender - Screenshot N°1

 

Supposons que vous voulez, comme moi, avoir la vue 3D sur un autre écran. C’est extrèmement simple en fait, pointez votre souris sur le bord en haut à droite de la vue 3D et faites un clic gauche tout en maintenant Majuscule :

Blender - Screenshot N°2

Et MAGIE ! Une nouvelle fenêtre vient de s’ouvrir ! Mais comment savoir si c’est le même cube ?

Et bien, vous allez pouvoir tester tout ça. Déplacez cette nouvelle vue 3D sur votre deuxième écran. Ça va donner quelque chose de ce genre :Blender - Screenshot N°3

Ne faites pas attention à l’espace en bas à gauche, mon écran large est moins grand sur la hauteur. Mis à part ça, vous voyez deux cubes. Mais à ce stade, rien ne nous dit si ce sont deux objets bien distincts ou pas. Passez en mode Édition pour modifier un peu son aspect, et vous verrez :Blender - Screenshot N°4

En gros, nous avons deux vues 3D, mais il s’agit bien du même cube modifié. Le raccourci Majuscule + Clic gauche ne marche pas seulement avec la vue, je vous rassure. À vous de vous organiser comme bon vous semble, vous pouvez très bien garder votre deuxième écran vide pour faire d’autres choses, comme regarder des vidéos de lolcats par exemple, qui sait…

Et si l’astuce ne marche tout simplement pas, c’est sûrement parce que vous avez une version antérieure à la 2.5.

Sur ce, je vous laisse. À plus tard ! 😉

Publicités

Tears of Steel

Salut ! Aujourd’hui je viens vous présenter un court-métrage réalisé avec Blender, un logiciel libre (qui marche aussi bien sous Windows que sous Mac ou Linux). Le titre du court-métrage, c’est Tears of Steel.

Tears of Steel

Il s’agit d’un des projets de Blender Foundation appelé Mango, ayant pour but de montrer que même si les pros du cinéma 3D, des effets spéciaux façon Transformers et tout ça, utilisent d’autres logiciels (Maya, par exemple, avec lequel il y a eu par exemple Final Fantasy VII Advent Children, ou encore Raiponse), Blender peut rivaliser avec ces fameux logiciels.

Pour voir le court-métrage, vous avez le choix : vous pouvez rester le regarder ici ou encore le télécharger en 1080p ou en 720p avec un logiciel du style µTorrent (ou Bittorrent, Transmission sous Linux). Pour ceux qui ne sont pas anglophobes, voici le lien direct vers le site.

Voilà voilà, sur ce, je vous souhaite un bon visionnage, et à plus tard ! 😉