Gomen Nasai !

Énième jour sans rien poster, décidément… Je vais expliquer un peu le pourquoi du comment.
Il fait beau, il fait chaud, y’a déjà ça. Mais ce n’est pas tout, j’ai reçu plusieurs commandes hier. Un jeu PS3, un tapis de souris, mais plus important, ceci.

image

Deux mannequins en bois de 30 centimètres. Avant de dessiner, faudra que je fasse de la place sur le bureau.
Je vous laisse sur le thème de la forêt d’Elwynn de WoW, et je vous dis à plus!

Publicités

Les commandes du mois – Guilty Crown (1/2)

Galerie

Cette galerie contient 5 photos.

Encore une fois, je me fais plaisir niveau commandes. Et j’en ai déjà reçu une, grâce à la livraison en un jour sur Amazon qui est terriblement efficace. Il s’agit ici de la première partie du dernier animé que j’ai … Lire la suite

Openbox – présentation

Hier, j’avais pas vraiment d’idée d’article, mais je me suis dit que vous présenter quelque chose en rapport avec Linux serait sympa. Sauf qu’à cause des mises à jour pour Seven, je suis resté « coincé » sur l’OS de Microsoft. C’est long, chiant, mal géré à mon goût, bref, une horreur quand on voit à quel point les mises à jour sont plus que simples de l’autre côté.

Enfin bon, c’est pas vraiment le sujet aujourd’hui. Je vais vous faire une présentation d’un des nombreux gestionnaires de fenêtre, j’ai nommé Openbox.

Capture du 2013-07-04 10:53:00

Oui, encore du Sakurasou no Pet na Kanojo. Que voulez-vous, j’adore cet animé.

On peut dire que c’est relativement sobre. Un fond d’écran, une barre des tâches, rien de transcendant, je vous l’accorde. À droite, il s’agit de Conky, un logiciel qui permet d’avoir plusieurs infos sur son ordi, mais j’y reviendrai plus tard.

L’avantage avec un tel environnement, c’est que c’est très peu gourmand. Très très peu gourmand. Pour les ordis portables, c’est un excellent point, car en plus d’être moins chargés, l’autonomie est par conséquent meilleure.

Néanmoins, certains détails ne sont pas gérés de base par Openbox, comme le fond d’écran, la barre des tâches, voire les icônes sur le bureau (que je ne mets plus depuis que j’ai découvert Linux). Sans rien à côté, Openbox montre simplement un fond gris.

Capture du 2013-07-04 17:20:00

Enlevez juste Conky, et vous avez Openbox de base.

Je vous l’accorde, ça donne pas vraiment envie, d’autant plus que la première réaction que vous pourriez avoir en arrivant dessus, c’est : « Mais bordel, je fais comment pour lancer un logiciel, si j’ai rien ? ». Mais comme il ne faut pas crier avant d’avoir mal, vous devriez faire un clic droit.

Et là, vous pouvez accéder au navigateur Internet ainsi qu’au terminal. Pour quelqu’un qui ne connaît pas trop (voire pas du tout) le terminal, ça doit être nul. Pourtant, pour tout configurer, il faut passer par le terminal. C’est une étape obligatoire, en tout cas si vous n’avez pas installé et configuré les logiciels qui embellissent tout ça. Heureusement, il y a Ubuntu-fr.org qui propose une documentation complète, et pas seulement sur Openbox.

Heureusement pour les novices (sans offense), il est possible d’avoir un environnement avec Openbox autrement qu’en gris. Pour cela, il y a par exemple Lubuntu, une des variantes officielles d’Ubuntu qui met l’accent sur la légèreté !

Pour revenir sur Openbox seul, j’ai choisi de ne pas prendre trop de logiciels, j’ai donc simplement pris Tint2 pour la barre des tâches, et Nitrogen pour le fond d’écran.

Que dire de plus ? Un gestionnaire d’apparence basique mais à la fois léger, personnalisable, je ne peux que vous le conseiller ! Sur ce, je vais y aller, alors à plus tard ! 😉

Encore pris une pause ?

Bon, je vais expliquer un peu pourquoi je n’ai rien posté hier. Mon ordi portable marche bien, je suis content de ce que je peux faire avec Windows Seven, c’est pas moche, ça marche bien, après il faut pas chercher d’énormes performances mais au moins c’est acceptable. Sauf que voilà, Linux me manquait.

J’ai déjà essayé 3 fois d’installer Ubuntu, ce qui a théoriquement été un succès… jusqu’à ce que je constate qu’au démarrage, il n’y a que Windows. Et j’avais pourtant utilisé un logiciel spécifique pour le Grub sous Linux, mais rien n’avait changé. Windows n’était même pas reconnu, faut dire.

Alors j’ai employé les grands moyens : j’ai viré Seven, puis j’ai entièrement vidé le disque dur pour enfin faire des partitions propres. J’ai ensuite réinstallé Seven, puis Linux. Ubuntu 13.04, pour être précis. Là, le Dual Boot est impeccable.

Côté Linux, comme je m’y attendais, c’est nickel. J’ai pas perdu la main, le fait de pouvoir faire énormément de choses avec le terminal était quelque chose qui me manquait quand j’ai reçu mon ordi. Parce que bon, déjà, les mises à jour sous Windows, c’est logiciel par logiciel (très souvent), et en plus, c’est tellement plus efficace (je trouve) de taper « sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade » que de passer par l’interface graphique. Après, on ne peut pas dire que je suis un débutant ni un expert.

Pour ceux qui se demandent à quoi peut ressembler Ubuntu, en voici un aperçu.

Capture du 2013-07-02 10:39:13

Même après un changement d’OS, je garde toujours mon fond d’écran perso… enfin bref, ça, c’est Unity. La barre verticale à gauche, c’est l’équivalent de la barre des tâches sous Seven. Sauf qu’il n’y a pas de bouton « Démarrer » dans lequel on peut trouver le bouton « Arrêter »… D’ailleurs, ça ne vous a jamais choqué, le « Démarrer -> Arrêter » ?…

Il y a bien d’autres environnements de bureau, que je vous montrerai plus tard, j’ai l’intention d’en tester quelques-uns. Des gourmands aux plus légers, bref, vous avez compris, je pense… n.n

Bon, c’est pas tout, mais je vais pas tarder à aller bosser, je vous dis donc à plus tard ! 😉

Ps : Un cookie ? (libre et gratuit, en plus !) (o°3°)>O

Youtube – Thème de Civilization IV et V (Gods & Kings)

Il y a un bon moment de cela, je me suis rendu à l’évidence : les jeux de stratégie en temps réel, c’est pas du tout mon genre de prédilection. Mais je me démerde comme je peux dessus. Les jeux de stratégie en tour par tour, par contre, je préfère, parce que j’ai le temps de réfléchir avant d’agir. Le premier auquel j’ai pu jouer est Civilization IV.

A l’époque, j’avais pas Internet, et tout ce que j’avais c’était une démo de ce jeu. Et j’arrivais pas à accrocher au gameplay, étant donné les nombreuses possibilités qu’il offre. Pourtant, plus tard, j’ai voulu m’y remettre un peu plus tard. Bon après j’suis pas resté longtemps dessus…

Et y’a une vingtaine de jours, j’ai profité des soldes Steam sur Civ 5 ainsi que ses DLC. Le seul petit truc que j’ai regretté au départ, c’était de ne pas avoir de meilleure musique pour le menu principal. Tenez, je vous le met juste en-dessous, histoire de.

Attention, je ne dis pas que c’est moche, loin de là. Mais à chosir entre celle-ci et le premier thème du quatrième opus, j’ai vite fait mon choix.

Voici « Baba Yetu », par Christopher Tin. Et ça sera (à nouveau) le thème joué dans Civ 5 sur mon ordi.

Bon, je vais aller tester ma petite modif (et éventuellement quelques petits mods), et je vous dis donc à demain ! 😉